Contexte énergétique

7 tonnes de CO2 environ émises par habitant et par an, électricité et transports confondus : la Guadeloupe représente moins de 1 % de la population totale de la France, alors qu’elle émet 3 % des émissions nationales de gaz à effet de serre.

Répartition de la consommation d’énergie finale en 2017

Répartition de la consommation d’énergie finale en 2017. Voir descriptif détaillé ci-après

0

Descriptif détaillé du graphique (PDF - 121.85 Ko)

Comparaison des émissions de CO2 par habitant pour la combustion d’énergie fossile dans les départements d’outre-mer en 2015

Comparaison des émissions de CO2 par habitant pour la combustion d’énergie fossile dans les départements d’outre-mer en 2015. Voir descriptif détaillé ci-après

0

Descriptif détaillé du visuel (PDF - 128.36 Ko)

Évolution des émissions de CO2 par habitant pour la combustion d’énergie fossile par secteur

Évolution des émissions de CO2 par habitant pour la combustion d’énergie fossile par secteur. Voir descriptif détaillé ci-après

0

Descriptif détaillé du graphique (PDF - 149.21 Ko)

Une production énergétique dépendante

Les énergies fossiles (pétrole et charbon) constituent la source principale de l’approvisionnement énergétique en Guadeloupe. Ces importations sont destinées aux transports, à la production électrique, ainsi qu’aux secteurs de l’agriculture et de l’industrie.

Répartition des types d’énergies primaires consommées en 2017

Répartition des types d’énergies primaires consommées en 2017. Voir descriptif détaillé ci-après

0

Descriptif détaillé du graphique (PDF - 146.11 Ko)

Les ressources locales

La Guadeloupe a su développer de nombreuses sources d’énergies renouvelables : géothermie, biomasse, hydraulique, éolien, photovoltaïque…

Répartition de la part de l’électricité produite à partir d’énergies renouvelables dans le mix électrique depuis 2008

Répartition de la part de l’électricité produite à partir d’énergies renouvelables dans le mix électrique depuis 2008. Voir descriptif détaillé ci-après

0

Descriptif détaillé du graphique (PDF - 143.49 Ko)

En 2017, la production d’énergie renouvelable a atteint 20,49 % de l’électricité produite, le taux le plus élevé jamais observé sur le réseau guadeloupéen.

Vers l’autonomie énergétique

En 2019, l’ADEME a étudié quatre scénarios d’atteinte de l’autonomie énergétique à l’horizon 2030. Moyennant un recours significatif à des capacités de stockage, les potentiels d’énergies renouvelables en Guadeloupe sont suffisants pour assurer un mix électrique 100 % renouvelable d’ici 2030. La part des énergies variables, éoliennes et photovoltaïques dans le mix restera significative, quel que soit le scénario.

Distribution des capacités ENR totales potentielles 2030. Voir descriptif détaillé ci-après

0

Descriptif détaillé du graphique (PDF - 167.43 Ko)

Cependant, un important travail de maitrise de l’énergie, notamment sur le secteur des transports, sera indispensable pour atteindre cette autonomie.

Scénario « Vers l'autonomie énergétique » bilan 2030. Voir descriptif détaillé ci-après

0

Descriptifs détaillés des graphiques (PDF - 135.4 Ko)

Les dispositifs

La Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE)

La Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV), dans son article 203, prévoit que la Guadeloupe fasse l’objet d’une Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) qui lui soit propre. 

Ce document, réalisé conjointement par l’État et la Région Guadeloupe, précise les axes de la politique énergétique régionale, hiérarchise ses enjeux et permet de définir les priorités d’action des pouvoirs publics, afin d’atteindre les objectifs fixés par la loi. En particulier :

  • 2020 : 50 % d’énergies renouvelables ;
  • 2030 : autonomie énergétique.

Il précise une série d’action visant à limiter les émissions de gaz à effet de serre, les consommations d’énergie, et à promouvoir l’utilisation des énergies renouvelables.

L’Observatoire régional de l’énergie et du climat (Orec)

Depuis 2013, l’Observatoire régional de l’énergie et du climat, Il publie, chaque année les chiffres-clés de l’énergie et lance des études sectorielles. L’observatoire est soutenu par l’ADEME, la Région Guadeloupe, la Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DEAL), EDF Archipel Guadeloupe et Météo-France. Il est hébergé par le Pôle de compétitivité Synergîle.

Quelques documents de référence